Autobiographie...

Elle donnait des cours de violon
La guerre avait changé toute sa vie
Elle travaillait à la maison
Plus question de concerts
Il fallait refaire
La vie sans mon père

Ses mains n’étaient plus comme autrefois
Mais je m’en souviens toutes les nuits
Quand elle pleurait au bout des doigts
J’écoutais sans rien dire
Au lieu de dormir
Son violon mourir

Elle était tous les Mozart, tous les Ravel
Tous les violons que j’aimais
Elle était tous les Mozart, tous les Ravel
Rien que pour moi quand elle jouait
Elle était tous les Mozart, tous les Ravel
Au fond de moi, je savais
Qu’elle était Mozart assassiné

Elle avait connu les grands soirs
Elle jouait des airs de Russie
Cachés au fond de sa mémoire
Elle ne parlait jamais
De tous ses regrets
Mais moi je savais

Elle était tous les Mozart, tous les Ravel
Tous les violons que j’aimais
Elle était tous les Mozart, tous les Ravel
Rien que pour moi quand elle jouait
Elle était tous les Mozart, tous les Ravel
Au fond de moi, je savais
Qu’elle était Mozart assassiné

 

Ma mère était violoniste concertiste et professeur de musique. Il paraît que ce genre de chose peut avoir une influence sur l'ensemble de votre vie... J'ai donc grandi dans les affres des gammes de piano et le martyre des cordes de violon. À quatorze ans, las de la musique classique, de Brel et autres Brassens qui envahissaient la maison, je me suis jeté sur une guitare électrique et j'ai monté mon premier groupe de rock. Ça m'a fait du bien, mais j'ignore encore si ça en a fait aux autres... Une sorte d'intuition m'a cependant poussé à ne pas miser exclusivement sur ma carrière de rock-star... j'ai donc continué ma scolarité tout en écrivant mes premières chansons...Un peu plus tard j'ai fait des études de lettres, grâce auxquelles j'ai pu me prendre pour Rimbaud et jouer de la guitare dans les soirées d'étudiants. C'est ainsi que d'écriture en musique, je suis devenu... Journaliste !!! Hé oui, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Surtout quand on sait que le journalisme mène à tout... à condition d'en sortir. J'ai donc coulé des jours heureux aux Publications Filipacchi pendant les dernières années de gloire du magazine Salut les Copains. C'est de cette manière que j'ai découvert le joyeux petit monde du spectacle. Cette expérience acquise, il ne me restait plus qu'à retourner vers les angoisses de la page blanche et les joies du romantisme échevelé. Et voilà pourquoi, aujourd'hui, après une suite raisonnable de périodes sombres et de périodes roses je suis classé à la rubrique "auteur de chansons". Et ça, ma mère ne le sait pas, vu qu'elle a préféré s'en aller avant...

 

1974 : Je deviens membre de la Sacem en qualité d'auteur.

1978 : Laurent Rossi chante L'Amour est dans l'air, c'est la première fois que j'entends l'une de mes chansons à la radio. Je deviens membre de la Sacem en qualité de compositeur.

1979 : Débuts prometteurs avec la sortie de Magdalena par Julie Piétri et Tant-pis pour toi si tu m'aimes  par Claude Puterflam. Je compose même ma première musique de pub pour les chaussettes Olympia. Le métier a l'air d'être drôlement facile !

1980 : Ça n'était qu'une impression. Mes droits Sacem marquent une pause qui, bien que n'ayant rien de très musicale, risque cependant de me conduire au violon en raison de l'accumulation de mes loyers impayés. Une pause qui tient plus du soupir que du silence ! Pourtant, je viens d'écrire toutes les chansons du premier album du groupe de rock Océan.

1981 : Je me lance dans la production : Après avoir réalisé avec succès Merci, le premier album de Julie Piétri, j'ai failli faire un malheur avec La leçon de Ska ! Deuxième album d'Océan et rencontre avec un certain François Feldman : on décide d'écrire des chansons ensemble.

1982 : Cette année-là, j'ai vraiment frôlé la noyade. Pour faire surface il y a eu Vogue, la galère au poste de Directeur Artistique des Éditions Mondio Musique (aujourd'hui coulées !). Sur le pont, je suis l'homme à tout faire, du catalogue international au développement de la production française, de l'enregistrement des disques à l'écriture et à la réalisation des clips pour les artistes du label. Et puis, un jour les rats quittent le navire... À moins que ce ne soit le contraire !

1983 : Mes premiers enregistrements avec Michèle Torr.

1984 : Diane Tell me chante et m'enchante. François Feldman chante Wally Boule Noire et Obsession.

1985 : François insiste avec Amour de Corridor, mais la grande porte ne s'ouvre pas encore.

1986 : Sortie de Rien que pour toi par François Feldman, notre premier tube.

1987 : Rencontre avec Romano Musumara. On écrit Comme au cinéma pour Alain Delon et Femme sous influence pour Sylvie Vartan. J'accède au grade de sociétaire définitif à la Sacem.

1988 : Création de Tom Tom Bird, ma société de production-éditions dédiée principalement à réalisation de bandes son pour les spots publicitaires radio et télé.J'aurais voulu te dire, chanson écrite avec François Feldman et interprétée par Caroline Legrand, se hisse au sommet des hits. Sortie de l'album Vivre, Vivre de François Feldman avec Slave, Le mal de toi, Je te retrouverai etc.

1989 : Demis Roussos chante On écrit sur les murs, titre que j'ai signé avec Romano Musumara.

1990 : Sortie de l'album Une présence de François Feldman avec Les Valses de Vienne, Petit Frank, C'est toi qui m'as fait, J'ai peur, etc.Mireille Mathieu, Les Vagabonds, Sacha Distel chantent mes chansons.Je reçois le prix Vincent Scotto à la Sacem pour Les Valses de Vienne.

1991 : François Feldman est à Bercy. J'ai écrit Magic'Boul'vard l'album qui l'accompagne et j'ai fait la mise en scène du spectacle.

1992 : C'est cette année-là que, à la demande de Jean-Pierre Lang, je deviens membre de la Commission des Variétés de la SACEM.

1994-1995 : J'adhère à l'Unac puis au Snac. Début de la Saga publicitaire des films Le Fleurier dont j'assume la paternité sonore.

1997-1998 : Je suis élu Président de la Commission des Variétés à la Sacem. Après sept années d'exercice, je me retire de la Commission.

1999-2002 : Je deviens membre du Comité de Gestion de la SDRM. Je représente le Snac au Fonds de Soutien puis au FCM. Je suis élu Secrétaire Général de l'Unac.

2003 : Je suis élu au Conseil d'administration de la SACEM.

2004 : Je suis vice-président du Snac et responsable du groupement variétés.

2005 :Je suis secrétaire général adjoint du conseil d'administration de la Sacem.

Premières représentations du spectacle musical : Les Amours de Mozart dont j'ai écrit le livret et les textes.
Sortie du 7ème album de François Feldman.
Sortie de l'album de Véronique Saint-Germain : La fille au piano. 

2006 :Je suis en sommeil du conseil d'administration de la Sacem. Mais je ne dors que d'un oeil... J'en profite pour écrire de nouvelles chansons, un roman et d'autres catastrophes...

2007 :Je suis élu à la présidence du Snac. Je suis vice-président d'APCOE (Alliance of Popular Composers Organisations in Europe) et administrateur d'ECSA (European Composers and Songwriters Alliance). Réélection au conseil d'administration de la Sacem

2008 :Sortie du premier album d'ana pankratoff écrit en collaboration avec Dominique pankratoff. Écriture du premier album de Djill Rhinan . Première représentation de "Les Voyages de jules Verne"...

2009-2010 : Vice-président du conseil d'administration de la Sacem

2010-2011 : Président de la SDRM. Président du Snac.

2011-2012 : Retour au conseil d'administration de la Sacem. Président d'honneur du Snac.

2012-2013 : Vice-président du conseil d'administration de la Sacem

2014-2015 : Fait Chevalier de l'Ordre des Arts et Lettres par la ministre de la culture. Président du conseil d'administration de la SDRM. Membre du bureau de l'ECSA ( European Composer and Songwriter Alliance) et du CIAM (Conseil International des Auteurs de Musqiue)

2016-2017 : Membre duconseil d'administration de la Sacem et de la SDRM. Membre du bureau de l'ECSA ( European Composer and Songwriter Alliance) et du CIAM (Conseil International des Auteurs de Musqiue)

ÉCRITURE DE TEXTES DE CHANSONS POUR : François Feldman, Demis Roussos, Kids United, Alain Delon, Sylvie Vartan, Mireille Mathieu, Sacha Distel, Les Vagabonds, Diane Tell, René et Nathalie Simard, Johanne Bloin, Caroline Legrand, Julie Piétri, Hervé Vilard, La Bande à Basile, Ritchy, Frank Noël, Laurent Rossi, Claude Puterflam, Océan, Darie Boutboul, Michèle Torr, Linda de Suza, Mélody, Emile Wandelmer, Pierre Groscolas, Frédéric François, C.Jérome, Rachid Bahri, Hélène Ségara, Agnès Ratel, Véronique St Germain, Tessa Martin, Natasha St Pier, Jeane Manson, Djill Rhinan, ana pankratoff, ...